Définition de la physique et d’un atome

Avant de définir le terme de « quantique », il serait judicieux de définir les terme « physique » et « atome ».

Pour faire simple : c’est l’étude de la nature !

Du latin physica (« physique, science de la nature »), du grec ancien φυσική, phusikế (« science de la nature ») dérivé de φύσις, phúsis (« nature »).

https://fr.wiktionary.org/wiki/physique

La physique explique tout grâce à son déterminisme (rabat joie !)

En physique classique, on part généralement du principe que si l’on sait où se trouve un objet et quelle est sa vitesse, on peut prévoir exactement où il ira.

Une prétendue intelligence supérieure ayant la connaissance de tous les objets existants actuellement, serait capable de connaître avec certitude l’avenir ainsi que le passé de l’univers avec une précision infinie.

Pierre-Simon Laplace (un français, cocorico !) a illustré cet argument, appelé plus tard le démon de Laplace, au début des années 1800 pour illustrer le concept de déterminisme dans la physique classique.

On pense généralement que ce n’est qu’avec l’avènement de la physique quantique que le déterminisme a été remis en question. Les scientifiques autrichiens ont découvert que tout ne peut pas être dit avec certitude et que nous ne pouvons que calculer la probabilité que quelque chose se comporte d’une certaine manière.

Le couteau suisse du physicien pour tout expliquer

Pour répandre tout son savoir et expliquer comme fonctionne l’univers après des incultes, le physicien va toujours faire appelle à son tableau des éléments.

Il n’y en pas 4 comme pensait Aristote à son époque mais plus d’une centaine ! (du moins aujourd’hui)

C’est tableau qui permet de définir la couleur bleu de la mer ou bien de savoir pourquoi le bout de la flamme est jaune.

Une fois cette base posée par Lavoisier (oui un autre français), il est temps d’introduire ce qui a révolutionné le début du 20ème siècle : la vision « atomique » des scientifiques.

L’atome, cette petite chose

On parlait d’un grec qui s’était lourdement trompé sur le nombre d’éléments régissant notre environnement, et bien figurez vous qu’à cause de ce même grec on à passé plus de 20 siècle à penser de manière anti atomique ?

Est ce que la matière est composée d’atome ? Tel est la question… qui aurait du être tranchée il y plus de 2000 ans.

Est ce que votre corps ou la table sur laquelle j’écris est composée d’un amas d’atome oui ou non ? Démocrite le pensait déjà sauf que c’est la vision d’Aristote, anti-atome qui a prévalue sur celle de Démocrite , jusqu’à aujorud’hui

La découverte de l’atome par un biologique

La première preuve véritablement directe de la présence d’atomes est attribuée à Robert Brown, un botaniste écossais. En 1827, il a remarqué que de minuscules grains de pollen en suspension dans de l’eau stagnante se déplaçaient sur des trajectoires complexes.

Comme quoi la SVT ça sert à quelque chose

En 1888, Léon Gouy découvre que la trajectoire des particule ne varie pas selon des influences externes mise à part lorsque l’on augmente la température.

C’est là qu’intervient Einstein (celui qui tire la langue là)

Comment Einstein et un français découvre la taille d’un atome

Grâce aux observations concernant la température, Einstein se souveint de la théorie cinétique des gaz , selon laquelle des particules de gaz s’agiterait en fonction de la chaleur.

L’idée :

Si on peut assimiler un gaz à un ensemble de particule en mouvement, pourquoi ne pas faire de même avec un liquide ?

Jean Perrin relève le défi et réussit à calculer le nombre de particule dans un volume d’eau précis, résultat : un atome = 10-10 m (soit 10nm) de diamètre

Qu’est ce que l’atome ?

C’est l’atome qui compose la matière, soit notre table ou vos lingots d’or planqués sous votre lit. Mais mis à part sa taille, de quoi est composé un atome ?

A quoi ressemble l’atome ?

Un atome c’est un noyau avec des électrons qui gravitent autour.

Le noyau est composé de neutrons et de protons (autant que d’électrons gravitant autour)

Il faut également savoir qu’un atome est de charge de neutre, voilà pourquoi il y a toujours autant de protons (charge positive) que d’électrons (charge négative) dans un atome.

Ca ressemble à rien, parce qu’on peut pas le voir !

Plus sérieusement, c’est composé de rien.

Non bon sérieusement, un atome c’est surtout beaucoup de vide. Le noyau qui est cœur de l’atome ne représenterait qu’une fourmis quand la taille de l’atome serait celle d’un stade !

Et ça pèse combien ?

Tout dépend de l’atome !

Un atome d’or est composé de 72 protons quand un atome d’hélium est composé de 2 protons

D’ailleurs, en parlant de poids, un electron ne pèse rien du tout.

En effet, le poids du noyau représente 99.9% de la masse de l’atome !

Conclusions sur l’atome en physique

Voilà pour cette brève introduction à la physique par le biais d’une définition de l’atome.

Il est nécessaire d’avoir les base de la physique pour mieux définir la médecine quantique ainsi que la physique quantique appliquée à la thérapie quantique.

Nous verrons bientôt de nouveau article pour parfaire ou refaire nos cours de physique

2 commentaires sur “Définition de la physique et d’un atome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *